Rencontre avec Laurent Calvez artiste du Bronze

Une rencontre artistique aux portes de ma maison

 

C’est dans la maison d’ à côté que j’ ai eu la chance de rencontrer Laurent Calvez , artiste ciseleur et patineur.

Durant un an, mon atelier était situé  sous un auvent dans mon jardin.

Le bruit de mon  compresseur faisait parti du quotidien pour les voisins .

 Je me suis bien sur  excusée  en expliquant mon travail, et c’ est à ce moment là que j’ ai rencontré Laurent Calvez.

« Un compresseur ! ne t’ inquiètes pas j’ en ai un aussi ! » m’ a t’ il répondu avec un sourire.

Et voilà; deux bricolos c’ étaient rencontrés !!

Visitant son atelier , je lui demande son parcours et lui pose des milliers de questions.

Il me raconte alors son travail , les artistes qu’ il a côtoyé avec une simplicité et  une passion folle.

PARCOURS LAURENT CALVEZ:

 

Depuis 1981, il exerce  dans une des fonderies d’art contemporain les plus renommées de

la région parisienne, travaillant pour de nombreux artistes tels que, NIKI de St PHALLE,

BARCELO, JEAN CLOS, MATTA, STALHY, CLAVÉ, CONDO, ARICKX, GRANET, et bien

d’autres encore; ainsi que pour la Fondation MAEGHT, avec les oeuvres de JOAN MIRO

et, pour le musée Antoine BOURDELLE.

En parallèle, il travaille pour le sculpteur Hervé Salgado de 1993 à 1999.

Il quitte la fonderie CLEMENTI en 2010, pour se consacrer essentiellement au sculpteur

E.CIBOT, avec laquelle il travaille, depuis 2008.

Il crée, depuis 2007, différents objets décoratifs, des lampes en bronze, des cadres, puis

du ’’mobilier d’artiste’’.

Macan-bas-reliefs Vue sur le couloir du chai Commande de Macan, d’après l’architecte d’intèrieur Jean Nicolas Boulmier. Moulage élastomère de six bas relief en verre et tirages de cinquante quatre bas-reliefs en résine acrylique. Pose dans la Cave avec J.N.Boulmier

Il réalise aussi des sculptures, où la matière domine, mise en exergue par la patine du bronze.

Oiseau de MICHEL NOBLE

Pour un collectionneur, il réalise une table basse en bronze patiné, avec les pieds en cristal.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *