COLD BLOOD , UN FILM EN DIRECT…

COLD BLOOD , UN FILM EN DIRECT POUR SPECTACLE

Michèle Anne de Mey et Jaco Van Dorael

 

 

Hier Soir nous avons fermés les yeux pour vivre un rêve.

Le cinéaste Jaco van Dormael et la chorégraphe Michèle Anne De Mey

nous font partagés un film en direct !

C’ est avec plaisir que les lumières s’ éteignent dans la salle ; qu’ une histoire se met en place devant nous .Des caméras tournent en direct , nous donne la sensation de la neige,de la pluie, de la mort avec un humour décalé et absurde.

 

Avec légèreté, la vie célèbre ses derniers instants de bonheur et les souvenirs défilent.

Avec Michèle Anne De Mey on découvre des  moments de danse , des chorégraphies de mains, de doigts au geste léger sous une musique envoutante.

On se retrouve dans des vieux films américains en noir et blanc  ou les femmes évoluent  avec grasse et sensibilité.

 

On part pour un voyage en avion , une forêt dans le brouillard pour sept morts inattendues.

Thomas Gunzig, écrivain Belge ,nous accompagne par son texte austère avec une note d’ humour.

 

Il nous invite à célébrer les derniers instants de bonheur à travers son dialogue:

« Il y a des morts mécaniques,des morts organiques,des morts qui sentent bon,des morts en pleine nuit,des morts en direct,des morts en silences.Et puis ,il y a des morts érotiques »

Une pointe d’ humour lorsque l’ on meurt d’ une allergie à la purée ou d’ avoir avalé l’ agrafe du soutien gorge d’ une femme de joie…

La mort peut être drôle;nous découvrons des décors  qui deviennent grand

sur l’ écran au dessus de la scène.

On passe avec eux de l’ autre coté du miroir, un envers du décor qui révèle un univers où l’ illusion se donne à voir librement.

Un jeu d’ optique qui rappelle les émerveillements de l’ enfance.

C’ est à la fin que la salle est filmée et fait partie du spectacle.

 

Tout le monde a aimé , tout le monde se lève et n’ arrive pas à se rassoir.

Des applaudissements à n’ en plus finir …

Merci de nous avoir fait rêver un soir de pluie!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *